Developpez.com - Kylix
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :

Tests et témoignages Kylix
Kylix, dans sa version 3 permet de développer pour Linux en Pascal Objet (Delphi Langage) et maintenant aussi en C++. Le C++Builder pour Linux est livré dans la même boite que le Delphi pour Linux. On a donc Kylix for Delphi et Kylix pour C++. Le compilateur C++ de Borland se pose directement en concurrence de gcc avec qui il rivalise: Il compile beaucoup plus rapidement et génère des executables quasiment aussi rapide. Les développeurs C/C++ possèdent désormais un environnement véritablement RAD et professionnel. Au niveau de la portabilité, les applications développées avec le framework CLX sous C++Builder 6 se recompileront parfaitement sous Kylix 3 et vice versa. Toutes les possibilités offertes par Kylix for Delphi sont maintenant disponibles pour le C++. J-P Bempel
Avec le couple Delphi6/Kylix se posait la question de l'opportunité d'écrire de façon rapide et efficace des applications performantes sous Windows et ensuite de les porter sous Linux. Personnellement, j'ai résolue la question avec Kylix II en développant sous Linux et en effectuant une simple recompilation sous Delphi 6, ceci grâce à l'impressionnante stabilité de la plate-forme Kylix II/Linux. Eric Sibert
Dans la lancée de delphi 6, Kylix 2 apporte le développement d'applications et de services Web ! La technologie WebSnap est ainsi portée sur Linux avec le scripting en Javascript et la transformation XSL. Comme dans la dernière version de Delphi, il est possible de créer des WebServices basés sur le protocole SOAP (Client et Serveur). Il est aussi maintenant possible de manipuler des fichiers XML très facilement avec le nouveau composant TXMLDocument ce qui manquait cruellement dans la version précédente. Deux nouveaux drivers dbExpress ont été rajoutés: Informix et PostgreSQL. Le support de CORBA très attendu est enfin disponible. Enfin l'IDE est beaucoup plus stable à présent. Kylix 2 facilite grandement le développement d'applications web sous Linux. J-P Bempel
Borland a encore frappé un grand coup sur le marché du développement avec Kylix 2 en sortant une version de son interface de développement plus mature permettant de générer des applications encore plus stables que celles créées avec la première version de Kylix. Installation facile et sans encombres, utilisation immédiate (pas de lourde configuration à effectuer), stabilité lors d'un travail graphique (TPaintbox). et le support de WebSnap a été ajouté. Vous trouverez dans cette nouvelle version tous les outils nécessaires pour développer vos applications Internet, que ce soit du côté Serveur (WebSnap, Corba), que du côté Client (Suite de composants Indy). Si vous ne la possédez pas encore, cette nouvelle version est celle qu'il vous faut... Marneus Calgar Alias Damien Ferey - Dark skull Software
Depuis la sortie de Delphi 6, Borland nous a ouvert la voie au développement Web "facile". Avec le support XML SOAP et autre WebSnap, le développement d'applications Web sous Windows est à la portée de tous. Le développeur Linux n'est plus en reste avec le nouveau Kylix II arrive ! Aussi simple et plus puissant que Kylix 1, la version Kylix 2 nous apporte tous les bénéfices web de Delphi 6. Paul TOTH
En lançant Kylix 1, Borland avait jeté un pavé dans la mare du monde Linux : l'environnement de développement dépasse largement tous les autres outils de programmation existant sur cette plate-forme. C'est la première fois que l'on peut faire du RAD sous Linux, tout en restant dans un environnement ultra familier : celui de Delphi. Linux est désormais une composante incontournable en matière de serveurs web (et certainement bientôt en tant que stations de travail). Kylix nous permet de réaliser une jointure efficace des environnements Windows / Linux jusqu'ici difficile (au prix d'un travail très lourd). Les développeurs Windows peuvent désormais franchir le grand pas vers Linux. L'environnement de travail est certes différent, mais la complicité Delphi / Kylix permet de retrouver immédiatement ses marques et d'être productif. Kylix 2 est le grand frère attendu de Kylix 1 : plus stable, ouvert sur le web, installation améliorée (plus besoin de patcher des bibliothèques, installable par l'utilisateur root). Kylix 2 permet de développer des applications et des serveurs d'application Web multi-plateformes, avec une facilité déconcertante. Ainsi, une application CGI accédant à une base MySQL locale (ou distante) pourra fonctionner sous Linux (serveur Apache), et sous Windows (serveur Apache ou IIS). Olivier Nepomiachty
" Kylix est l'environnement RAD tant attendu sous Linux et ouvre la voie à un nouveau type de développement sous Linux, loin d'Emacs et de gcc. Inprise/Borland a réussi à reproduire à l'identique l'interface de Delphi pour Windows, ce qui permet de gagner un temps précieux pour se mettre au développement sous Linux et la possibilité d'importer depuis Kylix des projets écrits sous Delphi avec quelques changements mineurs laisse présager l'arrivée d'une kyrielle de bons logiciels dans les mois à venir sous Linux. Encore une fois, Borland démontre sa supériorité dans le domaine des outils de développements en s'attaquant à un OS à l'importance grandissante, et réussit son pari en mettant à disposition un compilateur ultra-rapide qui permet de développer des applications robustes et véloces en un temps limité."
Marneus Calgar Alias Damien Ferey - Dark skull Software
" C'est une véritable bombe que vient de lâcher dans la nature Borland et je suis prêt à parier que Kylix va devenir incontournable d'ici quelques temps. Vu l'ampleur de Delphi dans le monde Windows, on peut être sûr que Kylix va s'imposer de la même manière ! Avec Kylix, on s'attend bien à un EDI assez similaire à Delphi, normal, mais là c'est carrément la copie conforme, du coup on se sent à l'aise, on est comme chez soi. Les menus et actions sont les mêmes, bref on est tout de suite opérationnel ! Voilà pour nos premiers tests de Kylix... un mot : Impressionnant ! " Sébastien CLAVERY - http://www.labodev.com
" La qualité du portage de Kylix est remarquable, la prise en compte des spécificités des systèmes d?exploitation est parfaitement cachée par la nouvelle librairie portable CLX. Borland est même allé jusqu?à réécrire l?équivalent des Common Controls (TreeView, ListView, ProgressBar?) sous Linux pour Kylix, ce qui permet le partage des sources d?une applications très facilement entre les deux environnements. Pour tous les accès base de données, le nouveau DBEXPRESS offre des performances remarquables (35 à 40% d?amélioration constatée sur le SGBD InterBase par rapport au Borland DataBase Engine). Le développement de serveurs Web pour Apache peut enfin être fait avec des critères de performances et de simplicité grâce à l?architecture de développement NetCLX. Nous avons déjà porté notre Framework de persistance NStore (30 000 lignes de code) en 3 jours sous Linux grâce à Kylix. Kylix est le premier outil de développement objet simple à mettre en ?uvre sous Linux "
François Régis Chaumartin, PDG, Information Technology Software.
" Kylix est ce que j'attendais et même plus " Jean Marc Carayon
" Kylix est la solution parfaite pour les applications hautes performances qui doivent fonctionner à l'identique sous Windows et Linux?Kylix mérite largement l'investissement" Tom Yager , Directeur Technique - Infoworld
" Nous avons été conquis par le produit" Freesoftmag
" Borland a réussi son pari : partant d'un compilateur Delphi 5ème génération sous Windows, ils ont réussi à produire un outil de développement RAD sous Linux aussi puissant et rapide que la version Windows ! Le plus fort étant l'incroyable ressemblance et l'extrême compatibilité des deux produits ! "

De plus en plus, les logiciels libres et notamment Linux sont envisagés comme solution durable face aux produits traditionnellement utilisés en entreprise.

Quand on pense que la majorité des sites web tournent sous Linux, qu'ils gèrent en permanance des milliers de comptes utilisateurs, on peut raisonnablement penser que Linux peut (ou doit) entrer dans les entreprises.

Mais Linux pose un sérieux problème aux habitués de Windows comme moi; il est né d'un univers de programmeurs fous baignant depuis toujours dans l'univers Unix...la philosophie des deux mondes est clairement différente; là ou Microsoft remplace la saisie clavier par des cliques de souris, "Linux" ajoute de nouvelles commandes ou de nouvelles options aux commandes existantes.

Certes, les interfaces graphiques comme KDE ou Gnome facilitent le passage d'un monde à l'autre. Mais pour le programmeur le choix est limité: la quasi totalité des développements Linux se fait avec le très célèbre GCC qui, s'il est puissant (et il est), reste un compilateur en ligne de commande...

Borland, depuis quelques temps déjà, s'engage dans la philosophie OpenSource; les vieux compilateur DOS sont maintenant gratuits, InterBase 6.0 est en OpenSource...

Et maintenant, Borland propose un véritable environnement de développement RAD pour Linux : Kylix.

Kylix est donc le premier produit de ce type disponible sous Linux. Il existe des projets OpenSource comparable (dans l'idée) à Kylix, mais aucun d'entre eux n'est aujourd'hui finalisé.

Kylix, c'est Delphi 6 pour Linux: un environnement de développement visuel qui compile du source Pascal en objet binaire natif Linux.

Cet environnement de développement est aussi performant que sont prédécesseur (Delphi 5 pour Windows), il se lance, s'execute, compile dans des temps équivalent au produit Windows. Il propose la même palette de composants que la version Windows, y compris les plus récents comme TTreeView ou TListView... ce qui facilite le passage d'une application Delphi 5 sous Kylix.

Il propose une palette complète de composants IP "Indy" supportants une vingtaine de protocoles (en client et en serveur) tels que HTTP, FTP, DNS, ICM, IRC IMAP4...

Avec Kylix, on peut donc développer aussi bien des produits utilisateurs que des produits serveurs, et ce avec la même méthode, le même langage, les même composants qu'on le fait depuis des années sous Windows avec Delphi.

Personnellement c'est le côté serveur qui m'intéresse; sur un intranet en IP, j'utilise de plus en plus une architecture client/serveur IP. Aujourd'hui mes serveurs sont des stations NT ou même 95, avec des applications Delphi (souvent en mode console); les clients sont sous 95 avec des clients Delphi.

Grâce a Kylix, je vais pouvoir inclure des serveurs Linux dans cette architecture de façon complètement transparente. Les applications serveur seront recompilée sous Kylix tandis que les clients resterons sous Delphi (les produits non développés en interne étant encore souvent liés à la bureautique Microsoft Office, il est prématuré de penser utilisé Linux en station de travail).

Alors, Kylix sera-t-il une révolution ? Je le pense en effet, il suffit de consulter le web pour voir combien importante est la place prise par Delphi dans le développement sous Windows (http://www.vienneinfo.org/delphi)...Kylix offrant le même outils sous Linux, je suis veut bien parié que 2001 sera l'année de tous les Linux ! "

Paul TOTH : http://tothpaul.Free.fr
"Kylix représente une avancée majeure dans le monde Linux. Jusqu'ici, le développement sur cette plateforme se faisait avec une suite d'outils disparates : compilateur, débuggeur en ligne de commande, éditeur en mode texte... Dans Kylix, tout est intégré pour décupler la productivité du développeur : le concepteur de fiches permet de rapidement concevoir un prototype d'interface utilisateur, le compilateur crée un code rapide, le débuggeur permet de localiser rapidement les erreurs dans le code source. Kylix repose sur la librairie CLX qui est une version portable de la VCL. Cette librairie fournit au développeur tout ce dont il a besoin pour créer rapidement ses applications. Kylix fournit enfin un environnement confortable pour la programmation sous Linux. Le développeur venant du monde Windows trouvera immédiatement ses repères dans un environnement familier. Les programmeurs Visual Basic découvreront un langage lisible, puissant, réellement objet et portable. Kylix est vraiment la "killer-app" que le monde Linux attendait" Maxence Delannoy
"Kylix m'a vraiment étonné : Borland a réussi le tour de force de mettre sous Linux un "Delphi like" qui permet à tout développeur Delphi de se mettre sans problème au développement sous Linux. Les écrans et les menus sont ceux de Delphi , idem pour la VCL bien sur... Pour être bien clair : L'environnement Kylix ne ressemble pas seulement à Delphi. Il est exactement comme celui de Delphi. Encore plus fort : un même source avec certes quelques directives de compilations spécifiques pourra être compilé aussi bien sous Linux que sous Windows. Un seul développement pour deux plate-forme ! Bien sur, il ne devra pas faire appel à des spécificité trop Windows (Active X ou COM par exemple...) Il est à parier que nombre de développeurs Delphi vont ainsi bénéficier de nouvelles opportunités commerciales en passant facilement au monde Linux. Kylix devrait également profiter à Linux : La possibilité de développer sous Linux à l'aide d'un environnement de développement facile, rapide et performant va permettre d'augmenter l'offre logiciels sous Linux et donc l'intérêt de ce système d'exploitation" Michel Bardou Trucs & Astuces/Cours Delphi
" Kylix est le premier RAD vraiment complet sous Linux, il permet de développer des applications aussi facilement que sous Delphi, et de porter son code façilement sous Linux. Delphi est déjà pour moi le meilleur outil de développement sous Windows, et il n'existe pas d'équivalent aussi complet sous Linux. Les outils gratuits que j'ai testé buggent ou sont difficiles à installer, alors que pour peu que vous ayez un système Linux bien installé, comme sur une Mandrake 7.2 ou plus, Kylix s'installe automatiquement du premier coup et très rapidement" Archibald le magnifique (Thierry Keuroghlanian) : Delphi : Site.
"Je crois que le premier intérêt de Kylix est de permettre de bénéficier rapidement du savoir faire acquis sous Delphi. Il est très agréable de démarrer le développement dès Kylix installé. C'est en tout cas l'une des raisons pour lesquelles Delphi est devenu mon premier outil de développement sous Windows : permettre de passer facilement à Linux. Et je ne suis pas déçu. Je pense que l'on est sur un mouvement de fond qui doit nous affranchir des systèmes d'exploitations, et surtout de l'abus du contrôle que certain système exerce sur le niveau applicatif. C'est pourquoi je tiens aussi pour une excellente nouvelle le soutien que Borland a décider d'apporter à .NET Pouvoir développer des objets métiers qui tournent aussi bien sous Windows que sous Linux permet d'assurer pleinement leur dimension fédératrice au sein de l'entreprise" Henry Cesbron Lavau
Contacter le responsable de la rubrique Kylix